Tags

Partager

METRASCAN 3D : SIMPLIFIER LE PROCESSUS DE CONCEPTION POUR L’INDUSTRIE AUTOMOBILE

METRASCAN 3D : SIMPLIFIER LE PROCESSUS DE CONCEPTION POUR L’INDUSTRIE AUTOMOBILE

 

Fondée en 1939, la PHIARO CORPORATION est une société de conception et développement offrant des services de conception artistique, d’ingénierie, de modelage, de prototypage et de phiaro_scan01   production à petite échelle aux constructeurs automobiles et fabricants de motocyclettes japonais. Sa réputation de pionnière dans l’adoption de  nouvelles technologies n’est plus à faire; à preuve, elle a embrassé les technologies de conception et de fabrication assistées par ordinateur (CAO et FAO)  dès les années 70, bien avant le reste de l’industrie. Aujourd’hui, elle compte plus de 250 employés et déploie ses services par l’intermédiaire de ses  bureaux et usines du Japon, de la Chine et de la Californie. M. Kengo Sakata, dirigeant de la PHIARO CORPORATION et chef de la direction de sa  division de conception et développement, a précisé que son équipe avait commencé à utiliser le scanner sur MMT optique MetraSCAN 3D de Creaform    en 2010. D’ailleurs, la société a été la première à adopter le MetraSCAN 3D au Japon!
 

 

 

Des modèles d’argile mesurés avec précision pour une importation des données dans les logiciels de CAO en toute exactitude

M. Sakata a expliqué que la société avait pris la décision de faire l’acquisition d’un nouveau scanner en 2010. La raison? Les scanners qu’elle utilisait à l’époque devaient être manipulés par une équipe dédiée et hautement qualifiée. Il suffisait que certains membres de l’équipe s’absentent, ne serait-ce qu’une journée, pour que l’exploitation soit considérablement retardée. La PHIARO CORPORATION désirait un scanner 3D facile d’utilisation, et ce, pour la plupart de ses employés. Bien que Creaform en était encore à ses débuts sur le marché japonais à ce moment-là, la PHIARO CORPORATION a tout de même choisi de lui confier son mandat. Creaform doit ce succès à sa technologie avancée et à son avantage concurrentiel sur le marché nippon. Ce qui a particulièrement attiré l’attention de la PHIARO CORPORATION sur leMetraSCAN 3D était le fait qu’il soit sans bras. D’utilisation aisée et intuitive pour les utilisateurs de tous niveaux, un scanner à main 3D allait permettre aux membres de son équipe de mesurer des objets cibles en toute simplicité, comme s’ils utilisaient une bombe aérosol! Ils pourraient ainsi porter leur attention à des tâches à valeur ajoutée, plutôt que sur la prise de mesures et l’acquisition de données en tant que telles.phiaro_sakata

Selon M. Sakata, le MetraSCAN 3D est principalement utilisé pour mesurer des modèles d’argile et effectuer l’acquisition de données de surface. Les résultats d’une grande précision ainsi obtenus sont ensuite importés dans un logiciel de CAO. Tant l’équipe de conception que celle d’ingénierie utilisent le MetraSCAN 3D pour assurer la cohérence de leurs communications tout au long du processus. Cette façon de faire permet de rationaliser la productivité et d’éviter des erreurs dommageables. Le MetraSCAN 3D s’avère également utile pour numériser des formes complexes, comme l’intérieur de voitures et les motocyclettes. Qui plus est, il peut être utilisé dans les milieux très éclairés et résister aux vibrations présentes dans les milieux de production pour une souplesse optimale en matière de numérisation 3D.

En ce qui concerne les objets autres que les véhicules, la PHIARO CORPORATION utilise le MetraSCAN 3D pour analyser la résistance du métal (distorsion et rigidité) et numériser les pièces internes de robots ou d’équipement afin de vérifier les interférences avec leur revêtement externe. Finalement, la société est également arrivée à créer et à archiver des données à partir d’anciens produits dont les dessins n’existaient plus; une approche facile et rapide pour conserver de précieuses données de produits.

 

Ce qu’il faut retenir 

Questionné sur les bénéfices qu’il retirait du MetraSCAN 3D, M. Sakana a répondu : « la productivité et la précision ». Entre autres parce qu’il est facile à utiliser, le MetraSCAN 3D peut être manipulé par presque n’importe quelle personne ayant reçu des instructions de base. Même les équipes non spécialisées peuvent participer à la prise de mesure et à l’acquisition de données en périodes de grande activité. De plus, le MetraSCAN 3D nécessite peu de temps de mise en place et de préparation. Il ne suffit que de placer quelques marqueurs sur l’objet cible pour permettre une numérisation rapide tout en générant des résultats d’une grande précision et en simplifiant la modification des données après leur acquisition. M. Sakata a également remarqué que, dans de nombreux cas, la durée de la prise de mesures avait diminué de moitié grâce au MetraSCAN 3D.

PHIARO CORPORATION
http://www.phiaro.jp/english

Creaform
www.creaform3d.com