Tags

Partager

Les google Glass ont le vent en poupe !

 

 

Ces derniers mois, les rumeurs et indices autour de la mort des Google Glass se sont multipliés sur Internet. Lors de la GDG DevFest, quelques informations autour des lunettes de réalité augmentées de Google ont fuité. Les Google Glass ne sont pas encore mortes, au contraire.

 

o-BUY-GOOGLE-GLASS-facebook-630x315

 

Tout a commencé en novembre dernier. Sergueï Brin, cofondateur de Google, s’est rendu à une soirée dans la Silicon Valey sans ses Google Glass. Pourtant, l’homme était réputé pour constamment porter ses lunettes de réalité augmentée. La presse s’est alors enflammée, annonçant la mort des Google Glass. Quelques jours plus tard, Google annonçait la fermeture de tous les magasins physiques et bureaux de démonstration Google Glass. Les lunettes étaient toujours disponibles et supportées, mais uniquement sur Internet. En janvier dernier,Google stoppait la commercialisation des Glass en mettant un terme le programme Google Explorers. Pourtant, on est loin de la mort des Google Glass.

Les Google Glass ont été sorties du giron de Google X, les laboratoires secrets du géant du web, pour être attribuées à Tony Fadell. On dit alors que le projet a été certifié (« graduated ») et n’est plus vu comme un projet de recherche par Google mais comme un produit. C’est donc une excellente nouvelle pour les ingénieurs qui travaillent sur le projet et les consommateurs. Deux programmes majeurs continuent également d’exister . Le premier n’est autre que Glass at Work, lequel permet de tester les lunettes dans des environnements professionnels comme les hôpitaux ou les usines, à l’image de la SNCF. Les Google Glass restent en outre disponibles pour les partenaires qui développent des applications et services destinées aux lunettes. D’ailleurs, Google a précisé, lors de cette annonce, que l’arrêt du programme permettrait de se focaliser sur les futures Google Glass. Et justement, on commence à en parler.

Les Google Glass 2.0 dans les tuyaux

Ainsi, depuis le début de l’année, deux informations importantes ont émergé. La première tient au fait qu’Intel puisse fournir le SoC des futures Google Glass. La seconde est relative à la la mise en ligne d’un brevet par l’USPTO (l’organisme américain en charge des brevets) de ce qui serait la future version des Google Glass. Mais on a pu douter il y a quelques jours lors de la publication des résultats financiers de l’entreprise. Patrick Pichette, le directeur financier de Google, a en effet précisé que l’entreprise n’hésitait pas à repenser, mettre en pause ou arrêter les projets qui ne fonctionnent pas, à l’image des Google Glass. Mais selon nos sources, les Google Glass sont loin d’être enterrées.

 

 glass_design_2.0-630x354

 

En effet, si l’on a vu Sergueï Brin sans ses lunettes, c’est pour une raison toute simple : il ne pouvait pas les montrer puisqu’il portait le futur modèle de l’appareil. Selon des informations glanées lors de la GDG DevFest de Paris où une conférence avait pour objet les Google Glass, Sergueï Brin a été aperçu il y a quelques jours au volant de sa voiture, sur le Campus Google, avec des Google Glass différentes du modèle actuel. De plus, de nombreux développeurs travaillent activement sur les Google Glass. Alors pourquoi vouloir à tout prix faire oublier les Google Glass premières du nom ? Sûrement pour une question d’image et de communication puisque les Google Glass ont été très mal accueillies, notamment sur les questions de respect de la vie privée ou des problématiques de batterie. Tout recommencer de zéro permettrait donc à Google de lancer un nouveau produit aux yeux de la presse et du grand public.

Il faut donc maintenant patienter avant de voir arriver les Google Glass en version 2.0 mais on peut assurer, sans prendre de risque, que Google travaille toujours activement sur ses lunettes de réalité virtuelle.

 

Source : Lire l’article sur Frandroid